Inferno Guide Menu

Permalink:

Chapitre 23

Jardin Boboli

jardin de boboli florence

Voir chapitre 21

Salle des cinq-cents au Palazzo Vecchio

Salle des cinq-cents

La salle située au premier étage du Palazzio Vecchio a été construite entre 1495 et 1496 par Simone del Pollaiolo.
On y trouve des fresques de Vasari sur les murs est et ouest représentant des victoires de Florence sur Sienne et sur Pise.

 

La bataille de Marciano de Vasari: Cerca Trova

  La bataille de Marciano par Vasari

Zoom sur le Cerca Trova de Vasari   Cerca Trova - Inferno Vasari

(Crédits photo: Leonardo3.net)

A la demande de Cosme Ier de Médicis, Vasari rénove entièrement la salle des cinq-cents. En 1563, il peint six scènes de bataille sur les murs ouest et est, dont la bataille de Marciano.
En 1975, Pedretti, assisté de l’ingénieur Maurizio Seracini, découvrent une inscription sur la fresque peinte par Vasari: Cerca, trova (« cherche, trouve »).
Un probable indice laissé par Vasari pour désigner l’emplacement de la fresque disparue de Léonard de Vinci: La bataille d’Anghiari. Ce dernier a du recouvrir la fresque inachevée de De Vinci sous la commande des Médicis.

Pour en savoir plus sur la fameuse toile de Leonardo de Vinci, lisez l’article de Wikipedia.

Vous avez aimé ce chapitre ?
  • Ben

    Un tout grand merci pour votre travail, c’est génial!

  • Jean

    Travail remarquable de recherche pour illustrer Inferno … on s’y croirait .. et adonne envie d’aller à Florence… et de lire bcp avant d’y aller 🙂 bravo et merci

  • marie

    merci pour ces recherches qui nous permettent de visualiser les lieux tout en lisant le livre.. celà le rend encore plus intéressant

  • Sophie

    Merci pour ce superbe travail, qui permet de prendre encore plus de plaisir au cours de la lecture d « Inferno » . Bravo

  • Zohra

    Vasari n’a jamais recouvert de peinture l’oeuvre de Léonard de Vinci (La bataille d’Anghiari). Il a bien dit dans les Vies qu’elle était située derrière son oeuvre entre deux cloisons (allez-savoir laquelle ?), car il ne pouvait pas détruire l’oeuvre d’un genie (c’est ainsi qu’il qualifie Vinci) même si elle est inachevée. Je rappelle que c’est grâce à lui que nous savons ce qu’il y avait auparavant au palazzo Vecchio et que nous avons les biographies des artistes de la Renaissance. Détruire l’ouvrage remarquable témoignant le maniérisme de Vasari et l’art de la Renaissance tardive dans la cour des Médicis pour voir uniquement une ouevre inachevée de quelqu’un dont le non est plus connu est une insulte à l’histoire.

  • cyril

    je suis allé a Florence et pratiquement rien vu de tout ce qui est décrit,un bon prétexte pour repartir dans cet ville magique ,merci pour ce travail de fourmi

  • NG

    Vraiment génial ce site. Je suis en train de lire Inferno et constamment j’allais chercher les illustrations sur Internet mais la j’ai tout sous la main. Un grand merci.

  • samira

    Je veins de commencer à lire ce livre et j’ai aimé qu’avoir des informations sur des lieus qui sont expliqués dans le livre.c’est parfait,merci pour votre travail !je veins d’apprendre le français,excusez-moi pour mes fautes.

  • Myriam

    quelle idée formidable !! merci

  • Yolie

    Merci pour ce site, je suis en train de lire Inferno et les photos me permettent de mieux comprendre ce roman. Je recommande ce site a tout le monde.

  • yarduag

    Il manque le drone au dessus du jardin Boboli, ainsi que nos deux héros. Je plaisante. Merci pour ces images qui même si elles pourraient la lecture moins virtuelle, n’en sont pas moins les bien venues.

  • Comment moderation is enabled, no need to resubmit any comments posted.