Inferno Guide Menu

Permalink:

Chapitre 21

Institut d’art de Florence: Istituto statale d’arte

 

Istituto statale d'arte FlorenceSource : Mihai Vasile Catalin

Istituto statale d'arte FlorenceplanVisualiser sur Google map

L’Istituto d’Arte de Florence, à présent une école d’art pour la jeunesse florentine, était à l’époque les écuries royales du palais Pitti. Située juste en dehors de Porta Romana, au milieu d’un parc qui borde le jardin de Boboli, l’L’Istituto d’Arte est une batisse remarquable qui accueille le public lors d’expositions temporaires et pour admirer la galerie des moulages en plâtre. Appelée Gipsoteca, elle contient une vaste collection de statues, copies des chefs-d’œuvre sculpturaux du XIVe siècle jusqu’au XXe siècle. On compte plus de  3000 enduits, dont certains de taille considérable donnent l’occasion d’avoir un aperçu extraordinaire de l’histoire de la sculpture européenne.

Le jardin de Boboli

Jardin de boboli fontaine

giardino_boboli_firenze

jardin boboli allée

jardin de boboli florence

Ancien plan des jardins Boboli

Les jardins de Boboli est le parc historique de la ville de Florence. Né entre le XVe et le XIXe, comme le jardin du Palais grand-ducal Pitti, il  accueille plus de 800.000 visiteurs chaque année et comptabilise une superficie d’environ 45.000 m². Reconnu comme  l’un des exemples les plus importants de jardins italiens dans le monde, il est un véritable musée en plein air pour sa mise architecturale et paysagère et pour sa collection de sculptures, allant de l’Antiquité romaine au XXe siècle.

Le jardin dispose de quatre entrées accessibles par le public: la cour du Palazzo Pitti, le Forte di Belvedere, Via Romana (l’entrée de Annalena) et la place de Porta Romana, en plus d’une sortie «extra» sur la place Pitti.

Palais Pitti

PALAIS PITTI FONTAINE

PALAIS PITTI

Le palais Pitti, immense palais florentin de style Renaissance, a été érigé dans le quartier Oltrarno (rive ouest du fleuve Arno),proche du Ponte Vecchio.
Le cœur du palais actuel date de 1458 et était, à l’origine, la résidence de Luca Pitti, un ambitieux banquier florentin.
Le palais est racheté en 1549 par la famille Médicis et devient la résidence principale des familles régnantes. Au fil du temps, il se transforme en véritable musée, les générations successives y amassant peintures, orfèvreries, bijoux et autres œuvres d’art. À la fin du XVIIIe siècle, le palais Pitti est utilisé comme base politique par Napoléon Ier, il sert ensuite de palais royal à l’Italie nouvellement unifiée.
Le palais et son contenu sont cédés au peuple italien par le roi Victor-Emmanuel III d’Italie en 1919 et ses portes ouvertes au public, dévoilant l’une des plus grandes galeries d’art de Florence.
Aujourd’hui, il offre au public plusieurs collections mineures en plus de celles de la famille Médicis.

 

Œuvres citées par Langdon :

La naissance de Vénus de Botticelli

Voir chapitre 7

 

le David

Voir chapitre 7

 

LaPietà de Michel Ange

 La Pieta Michel Ange

Source : Luigi Strano

La Pietà de Michel-Ange est une statue en marbre, représentant la Vierge Marie en Mater dolorosa , mère pleurant son enfant qu’elle tient sur ses genoux, ici le Christ descendu mort de la Croix avant sa mise au tombeau et sa Résurrection. La statue se situe à la Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome. A l’origine c’est une commande passée à Michel-Ange en 1497 par le cardinal français Jean Bilhères de Lagraulas, ambassadeur de France auprès du pape. Elle était destinée à orner le monument funéraire du cardinal, dans la chapelle des rois de France, Santa Petronilla de l’ancienne basilique Saint-Pierre.

Vous avez aimé ce chapitre ?
  • Comment moderation is enabled, no need to resubmit any comments posted.